Bulletin d’information sur les frontières européennes – No.19

19ème édition : semaine du 15 au 21 février 2016

Un bulletin hebdomadaire, qui vise à agréger et simplifier les informations issues de différentes sources traitant des points sensibles des frontières européennes.

Nouvelles générales

UNHCR: depuis le premier janvier 2016: 90,280 nouvelles arrivées dans l’UE; 83,233 en Grèce; 6,589 en Italie; 403 décédés/disparus. En moyenne, deux enfants meurent noyés chaque jour depuis Septembre 2015 en tentant de traverser la Méditerranée avec leur famille. Ce nombre est en augmentation.

Série de protestations en Allemagne contre les hébergements proposés aux réfugiés. Un foyer de réfugiés en construction a été incendié en Allemagne sous les acclamations des spectateurs, seulement quelques jours après qu’une foule en colère de 100 manifestants anti-migrants  a tenté d’empêcher des migrants nouvellement arrivés d’atteindre les hébergements d’urgence.

Après la Norvèges, des milices anti-migrants se faisant appeler “les Soldats d’Odin” ont commencé à patrouiller en Finlande. 

16 fév. – L’Autriche annonce le renforcement des contrôles aux frontières et la limitation des demandes d’asile à 80 par jour.

17 fév. – UNHCR: 4,611 sont arrivées dans les îles grecque ce seul jour, ce qui constitue le plus grand nombre d’arrivées depuis le 9 janvier. Les Haut Commissariat aux Réfugiés s’attend à voir cette tendance se confirmer dans les prochains jours, à la faveur des bonnes conditions climatiques.

17 fév. – WikiLeaks publie un document confidentiel de l’UE portant sur les opérations prévues pour contrer les passeurs dans les eaux territoriales lybiennes.  Info supplémentaires ici.

18 fév, – Frontex demande aux compagnies de technologie de proposer des idées pour un système de traçage des réfugiés. Unisys a déjà mis au point une “suite logicielle pour management des réfugiés”.

Route des Balkans

Grèce → Macédoine → Serbie → Croatie → Slovénie → Autriche → Allemagne → ?

16 fév. – Un train de 200 réfugiéEs, principalement d’Afghanistan, mais aussi de Syrie et d’Irak, est refoulé de la Slovénie vers la Croatie puis la Serbie ; les personnes sont forcées de dormir dehors avec seulement des biscuits et de l’eau. Les documents de voyage sont déchirés. Les personnes touchées protestent. Un homme est mort en sautant du train.

17 fév. – 116 personnes restent enfermées au centre de détention de Jezevo en Croatie, car elles ne sont pas Afghanes, Irakiennes ou Syriennes, ou parce qu’elles ont de faux ou pas de documents. L’UNHCR (l’agence de nations unies pour les réfugiéEs) surveille la situation.

19 fév. – La Hongrie veut construire une clôture à sa frontière avec la Roumanie.

20 fév. – Les AfghanEs ne sont plus autoriséEs à entrer dans le couloir officiel à la frontière grecque-macédonienne. Seulement les personnes de Syrie et d’Irak avec une carte d’identité ou un passeport valables sont autorisées dans le couloir et seulement si elles déclarent qu’elles veulent aller en Allemagne ou Autriche à cause de la guerre dans leur région d’origine.

La police en Macédoine va maintenant commencer à sortir des nouveaux documents en anglais, valables pour toute la route des Balkans. Chaque pays sur le parcours les tamponnera quand les gens passeront les frontières.

617 AfghanEs sont actuellement coincéEs à Tabanovce en Macédoine, en raison des nouvelles restrictions. De nombreuses nouvelles arrivées sont prévues.

Turquie/Grèce

Des ONG et des volontaires d’aide aux réfugiéEs en Grèce ont été placéEs sous contôle de l’Etat.

Lesbos ouvre un nouveau cimetière pour les victimes réfugiées, le cimetière habituel étant plein.

Calais / UK

17 Fév. – Un détenu est retrouvé mort au centre de détention de Colnbrook au Royaume-Uni, alors qu’il se trouvait sous “surveillance constante” pour cause de tendance suicidaire.

18 Fév. – Eurotunnel réclame 23 millions de livres à l’Angleterre et à la France pour la perte de de revenus, ainsi que 4,6 millions pour la construction d’un mur de 600 mètres de long et 6 mètres de haut autour de l’entrée du tunnel pour contrer “l’invasion migratoire”.

Le lundi 22 février, en France, 8 personnes vont être jugées pour avoir occupé le ferry “Spirit of Britain”. Appel au soutien au tribunal: Place de la Résistance, Boulogne (FR), 13:30, 22 février. Il y aura aussi une manifestation à Paris.

Les résidents de la Jungle sont sommés de quitter la “Zone Sud” au plus tard mardi 23 février à 20h00.  3,451 personnes vivent dans la zone d’éviction selon les organisations locales. L’association ‘Help Refugees’, en commun avec L’Auberge expresse, a exprimé sont dégoût face à ses évictions.  La majorité des résidents refuse de partir tant qu’un hébergement alternatif ne leur aura pas été proposé; d’autres sont déjà partis pour d’autres camps bondés le long de la côte, dans lesquels les conditions de vie sont encore pire que dans celui de Calais. Il y aura une audience à Lille mardi à 14h pour contester l’ordre d’expulsion, contestation organisée par plusieurs associations mobilisées. Elles entendent condamner ces évictions en raison du grand nombre de personnes concernées et du manque d’alternatives proposées.

Morocco / Spanish Border

18 Fév. – Un large groupe de près de 100 personnes tente de passer la clotûre entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla. Bien que  10 personnes ont réussi à passer de l’autre côté, toutes sont renvoyées au Maroc et y sont tabassées par les forces de police.  UNHCR exprime ses réserves quant au renvoi des dix personnes qui ont passé la clôture, en rappelant à l’Espagne qu’elle a obligation d’autoriser les demandes d’asile.

18 Fév. – Un groupe de dix hommes et trois femmes originaires de Guinée Conakry, âgés de 19 à 26 ans, atteint par bateau la plage de l’enclave espagnole de Ceuta. Vidéo.

18 Fév. – 11 personnes secourues après le naufrage de leur embarcation dans le détroit de Gibraltar. Toutes sont maintenant en Espagne.

19 Fév. – Renvoi possible de 22 personnes vers le Maroc après la localisation de leur embarcation en chemin vers Ceuta.

19 Fév.  – Un espagnol de 19 ans devant la justice pour “crime contre les droits des ressortissants étrangers et falsification de documents” après que trois hommes orginaires de Guinée ont été retrouvés dans une voitures, sous un faux plancher. 

21 Fév. – La Commission Européenne ne trouve rien à redire aux renvois qui ont lieux aux clôtures de Ceuta et Melilla.